Commissions

Une grande partie du travail au Parlement européen a lieu au sein de commissions. On y travaille à des projets de loi de la Commission, on y rédige des concepts de discussion, on y émet des prises de positions pour les propositions d’autres commissions et on y fait des auditions avec des experts.

Je suis membre régulier de la commission des affaires économique et monétaire (ECON) et membre suppléant de la commission des transports et du tourisme (TRAN). Jusqu'à la fin de son mandat en juillet 2016, je fut coordinateur de mon groupe politique et membre de la commission spéciale sur les réscrits fiscaux (TAXE) créé après l'affaire LuxLeaks. Par la suite, j'ai été élu vice-président de la nouvelle commission d'enquête sur le blanchiment de capitaux, l'évasion fiscale et la fraude fiscale (PANA) qui a été mise en place suite au scandal des Panama Papers.

Au nom de mon groupe politique, je suis des projets législatifs précis particulièrement intensifs en tant que ‘reporter de l’ombre’. En ce moment, je m’occupe au sein de la commission ECON entre autre de dossiers de régularisation des banques de l’ombre (fonds de marché interbancaires) du démembrement des grandes banques et des banques de crédit et d’investissement (séparation des banques), de la transposition des lois déjà adoptées de l’évolution des banques etc., de la redevance des banques et de la régularisation des marchés pour les produits financiers ainsi que du plan Juncker (programme d’investissement). En plus, je suis de près tous les développements essentiels dans le domaine de l’European Economic Governance (gouvernance économique, rapport des 5 présidents etc.) de la crise de l’euro ainsi que la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), de la réunion des banques ainsi que des plans d’une union des marchés financiers.

Au niveau de l'imposition des entreprises et de l'évitement fiscal, je suis responsable de la revision de la directive contre le blanchiment des capitaux, de la directive contre le transfert de bénéfice et de la directive sur la transparence fiscale (reporting pays par pays).

En tant que membre suppléant à la commission pour le transport et le tourisme, je défends de bonnes conditions de travail dans les ports, les aéroports et dans le secteur du transport, et m’insurge contre la traversée insensée du Ferhmarnbelt et le Port Package III. En outre, je suis contre la suspension des trains de nuit auto-couchettes des chemins de fer allemands et je suis l’évolution de Volkswagen. J’y suis actuellement reporter de l’ombre de ma fraction pour les aspects de la politique des transports liés à l’accord de libre-échange TISA.

Go to page top

Hinweis zum Einsatz von Cookies / Datenschutzerklärung

Hier finden Sie meine Datenschutzerklärung

close